[rétro] Final Fantasy IV (Super NES)

Attention, ce forum est exclusivement réservé à vos tests des jeux du moment ! A vous de jouer les journalistes
spécialisés en rédigeant votre propre commentaire et en donnant une note sur 20 à chaque jeu. Pour faciliter la
consultation, merci de ne faire qu'un seul "Topic" pour le même jeu (si le jeu que vous avez testé a déjà été testé par
un autre, placez votre test derrière le sien dans son Topic en cliquant sur "Reply", et non en créant un nouveau
Topic).
Répondre
Avatar du membre
Crazyann
Messages : 141
Enregistré le : 26 juin 2005, 10:10
Localisation : Din ch'nord

[rétro] Final Fantasy IV (Super NES)

Message par Crazyann » 26 mai 2007, 17:01

J'ai testé pour l'ancien site Paduction.com les trois Final Fantasy de la Super nintendo, à savoir FF4, FF5 et FF6. Malheureusement, je ne trouve plus le test du dernier.


Saviez-vous qu’il était déjà arriver que même le plus grand fan de la saga des Final Fantasy pouvait être déçu par certains épisodes ? Ces rares ratages sont présents dans les plus anciens numéros. Mais n’ayez crainte car ici, il s’agit de l’un des meilleurs de la série.

Le scénario
On commence fort avec cette première partie car comme vous le savez, ce qui fait le charme de ces différents jeux, c’est bien entendu l’incroyable originalité du scénario. Toujours en train de commencer assez simplement, et au fil de l’aventure, se compliquer en intégrants de nouvelles intrigues. Je ne dirai donc ici ce qui se passe au tout début du jeu pour ne pas gâcher les différentes surprises qui vous attendent.
Vous êtes donc Cecil, un chevalier du royaume de Baron, qui a été envoyé par le roi pour récupérer des cristaux dans d’autres royaumes, et ce par la force. Dégoûté par cette attitude, Cecil va tenter de demander des explications au roi. Mais seulement, ce dernier ne peut pas s’imaginer qu’un homme de sa cours puisse remettre son jugement en cause, va le rétrograder pour ensuite l’envoyer dans une autre mission consistant à faire parvenir le dernier cristal voler dans le village de Myst. Et à partir de là, l’histoire commence déjà à prendre un de ces tournants que tout le monde attend.

Les personnages
Là aussi, je ne vous citerai que les personnages du débuts pour éviter trop vous révéler le scénario.
Cecil : C’est bien entendu le héros de l’histoire, travaillant pour le roi en temps que capitaine du Red Wings, l’armée aérienne de Baron. Il sera rétrograder pour avoir questionné le roi une fois de trop et sera envoyé en mission, laquelle va l’entraîner dans une mystérieuse aventure autour de la planète.
Kain : Le chevalier Dragon de Baron, c’est aussi l’ami de Cecil. Lorsque ce dernier a été envoyé dans sa dernière mission, Kain a décidé de l’accompagner. Le problème, c’est qu’il est à la fois dévoué à son ami, mais aussi au roi.
Rosa : C’est la bien aimée de Cecil. Elle a eu un mauvais pressentiment lorsque son amour est parti vers Myst, et c’est pourquoi elle a décidé de le devancer. Seulement, elle se fera blesser dans le désert et sera recueillit, à moitié mourante, par une famille.
Voici donc les trois premiers personnages principaux que vous rencontrerez, tout en sachant que vous aurez à contrôler une dizaine d’autres.

C’est pas un Final Fantasy pour rien :
Comme d’habitude, on retrouve ce qu’il faut à un jeu de rôle pour marcher. Tout d’abord, comme dit précédemment, le scénario est tellement développé qu’on a toujours l’impression que jamais il se terminera. Vous alternerez entre donjons, carte et village. A chaque combat vous gagnez des point d’expériences ainsi que de l’argent, vous permettant d’acheter de nouvelles armes, armures, objets…Bref, du classique.
Mais encore un fois, c’est un Final Fantasy, et il se doit d’être original. Donc on note le changement rapide des personnages dans votre groupes, sachant que certains peuvent passer à l’ennemi, ou encore mourir au cours de la partie. Ne vous inquiétez pas, ce ne sera pas si vous perdez un membre dans un combat, ces disparitions sont intelligemment scénarisées. Vous pouvez aussi être sûr qu’à pratiquement chaque donjon, vous aurez un boss à affronter. Leur difficulté variera au cours du jeu sans obligatoirement être progressive. Mais ne vous attendez pas quand même à ce que le dernier combat se fasse contre un clown. Bien au contraire se sera le plus impressionnant de tous et en venir à bout demandera un entraînement maximum.
Mais ces actions peuvent être légèrement simplifiées si vous participer à quelques mini-quêtes pas obligatoires. Ils seront très durs à trouver, il vous sera donc conseillé de trouver une soluce quelque part pour vous aider à les localiser.
A noté également que la musique parfaitement adapté vous donnera une raison de plus pour être submerger dans ce monde fantastique.

Un jeu qui n’a donc pas tant de défaut que ça finalement, et qui se révèle être l’un des meilleurs épisodes de la saga. Les fans se doivent le posséder à tout prix, car c’est une expérience à vivre. Préparez les mouchoirs car cette épisode n’est pas des plus drôles et certaines scènes sont vraiment émouvantes. En gros c’est un jeu qui mérite largement son titre, et de faire parti de cette mythique saga.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité