X-Men Legends 2 (Xbox, GameCube, PS2, PSP)

Attention, ce forum est exclusivement réservé à vos tests des jeux du moment ! A vous de jouer les journalistes
spécialisés en rédigeant votre propre commentaire et en donnant une note sur 20 à chaque jeu. Pour faciliter la
consultation, merci de ne faire qu'un seul "Topic" pour le même jeu (si le jeu que vous avez testé a déjà été testé par
un autre, placez votre test derrière le sien dans son Topic en cliquant sur "Reply", et non en créant un nouveau
Topic).
Répondre
Capitaine Caverne
Messages : 876
Enregistré le : 29 févr. 2004, 22:47

X-Men Legends 2 (Xbox, GameCube, PS2, PSP)

Message par Capitaine Caverne » 11 janv. 2006, 00:40

un test à paraitre sur mon site dans quelques jours (d'où le "sur nos pages" qui se promène allègrement). J'avais déjà testé le premier : http://marcus.canalserveur.com/forums/v ... php?t=4101
X-Men Legends 2 – L’avènement d’Apocalypse (2005)
Raven Software / Activision

Genre : Beat ‘em all / RPG
Nombre de joueurs : 1 à 4
Plateforme : GameCube, Xbox, PS2, PSP
Prix : 60€

Site : http://mutantvault.xmenlegends2.com/index.php

Il y a un an, Raven Software créait la surprise en produisant le premier jeu estampillé X-Men réussi. Un Baldur’s Gate like (comprenez un beat ‘em all mâtiné de RPG) accrocheur et intelligent qui intégrait parfaitement la profondeur de l’univers des mutants les plus célèbres du 8ème art.
Je ne saurais trop vous recommander d’aller jeter un coup d’œil sur le test de X-Men Legends premier du nom sur nos pages afin de bien cerner les tenants et aboutissants de ce qui est à l’heure actuelle un de mes jeux préférés, en refaire la description serait forcément redondant.

Après avoir sauvé le monde de la menace de fanatiques anti-mutants à l’origine du projet "Sentinelle" et de celle de la Confrérie des Mutants qui voulait mettre les Mutants au sommet de la chaîne alimentaire, on l’avait bien senti, les X-Men n’allaient pas pour autant goûter au repos du guerrier. Les dernières secondes de la vidéo clôturant avaient de quoi ravir le fan, et cette fois-ci je peux le dire : Apocalypse allait être de la partie.

Resituons un peu tout ça. Les X-Men existent depuis plus de 40 ans et ont vécu des aventures extraordinaires, certaines plus marquantes que d’autres. Le Phoenix Noir, la mort de Thunderbird, le virus Legacy et d’autres auront su modifier la série de façon cruciale. Dans les années 90, les "crossovers" se multiplient (ces histoires qui se découpent sur plusieurs séries, lucratives pour l’éditeur et difficiles à suivre pour le lecteur) donnant lieu à des sagas plus ou moins intéressantes.
Si on ne devait en retenir qu’une, ce serait très certainement "The Age of Apocalypse", unanimement acclamé par la critique et les lecteurs et dont s’inspire X-Men Legends 2.
Dans une réalité parallèle, Xavier est mort et c’est à Magneto que revient la lourde tâche de défendre son rêve. En Sabah Nur, premier mutant de l’histoire de l’humanité vieux de 2000 ans est un être cruel qui a pour unique philosophie que celle d’imposer la survie du (mutant le) plus fort a décidé de mettre en pratique ses théories. Rencontrant tout d’abord une résistance limitée, il transforme les Etats-Unis en champ de bataille et impose au reste du monde une épuration ethnique féroce.
Espace-temps différent donc forcément, rapports entre les personnages différents aussi. Hank Mac Coy est un Menguele au service d’Apocalypse, Havok et Cyclope font partie de la noblesse mise en place par le despote et ont été élevés par Mr. Sinistre, Magneto est en couple avec Rogue, Wolverine avec Jean Grey, etc… Quelques personnages inédits font également leur apparition (Morph, Blink…) et seront repris plus tard dans la continuité classique. Le background est nettement plus sombre, il y a des morts (pour de vrai, pas ceux qui reviennent au bout de 2 numéros), de la torture, des génocides : l’univers Marvel est frappé de plein fouet par une noirceur inédite et s’en verra bouleversé à moyen terme après une période un peu terne (après quelques arcs sans intérêt, la ligne éditoriale sera orientée vers des histoires plus adultes).

Cet "Avènement d’Apocalypse" ne reprend pas exactement la trame du comics mais en extrait des éléments significatifs pour prolonger directement l’aventure du premier volet vidéoludique. Ainsi, plus de réalité alternative, Xavier est bien en vie et Magneto toujours un méchant mais la menace étant trop importante pour être jugulée seul (Magneto a bien essayé découvrira-t-on rapidement), ils devront associer X-Men et membres de la Confrérie des Mutants pour venir à bout de l’a priori immortel En Sabah Nur.
La route sera longue, il faudra auparavant se débarrasser des cavaliers de l’Apocalypse ainsi qu’affronter quelques surprises concoctées par Apo’ ou Mr. Sinistre. Comme dans l’épisode précédent, on explosera allégrement les 15h de jeu avant de voir le générique de fin, une régularité à saluer.

Si X-Men Legends 2 est au moins aussi long que le premier du nom, niveau scénario il tape un cran en dessous. Les ruptures dans le récit, les flashbacks, les digressions et les clins d’œil aux comics participaient énormément à l’immersion dans l’histoire et l’envie de pousser plus loin la progression. Cette dernière, malheureusement, est cette fois très linéaire et les univers dans lesquels évoluent les personnages moins variés.
Dans le premier volet, les costumes se débloquaient en cohérence avec le scénario (un flashback dans une histoire écrite dans les années 60 rendaient accessibles les premiers costumes) mais cette fois, c’est un peu au hasard. Alors certes ils sont plus nombreux et plus sympas mais on aurait aimé retrouver l’immersion de l’épisode précédent.
Même remarque pour les personnages. On démarrait X-Men Legends avec un nombre limité de mutants, de nouveaux venant se greffer à l’équipe au fur et à mesure du jeu. Ce système poussait le joueur à aller toujours plus loin pour combler les trous de son roadster. Cette fois, les "?" symbolisant les personnages manquant ne disparaîtront qu’une fois le jeu fini (pour peu qu’on ait également trouvé tous les homing beacons du jeu), on a beau croiser ou sauver d’autres héros en cours de jeu, aucun ne viendra rejoindre vos rangs. On perd là une belle carotte. Je peux donc citer sans spoiler le jeu la liste des perso disponibles sur console de salon (la version PSP a quelques bonus) : Wolverine, Rogue, Cyclope, Storm, Scarlet Witch, Colossus, Iceman, Gambit, Bishop, Jean Grey, Nightcrawler, Sunfire pour les X-Men, Magneto, Toad, et Juggerknaut pour la Confrérie des Mutants (soit 17 + 3 à débloquer).

Graphiquement, le jeu n’a pas bougé d’un iota par rapport à son prédécesseur. Alors certes, le cell shading est toujours aussi sympa et cohérent avec l’univers des X-Men mais on aurait aimé que Raven Software améliore un peu la visibilité de son soft : pendant les scènes d’action contre de nombreux ennemis, c’est toujours joyeusement la panique et on perd son personnage dans la mêlée. Un sentiment qu’on retrouve également face aux dimensions des niveaux : gigantesques, pleins de recoins, on a vite l’impression d’être dépassés par l’ampleur de la tâche. Heureusement, avec un peu de méthode (indispensable si on veut trouver tous les bonus) et grâce au système de carte plutôt bien foutu, on s’en sort sans trop s’arracher les cheveux.

Pour autant, X-Men Legends 2 n’est pas dépourvu d’améliorations, loin s’en faut. L’impression d’avoir affaire à des personnages dont on a changé que l’aspect a diminué, chaque personnage a des pouvoirs qui lui sont vraiment propres et dont la manifestation diffère de son collègue. D’ailleurs, par rapport au premier volet, nos X-Men et consorts ont vu leurs facultés mutantes évoluer, certains à leur avantage (Iceman sert enfin à autre chose qu’à construire les ponts) d’autres au contraire devenant plus quelconques (Nightcrawler perd énormément en efficacité offensive).
Mais c’est surtout l’aspect RPG (Role Playing Game) qui a évolué vers plus de profondeur. D’une part parce que chaque personnage a vraiment ses caractéristiques propres influant sur son gameplay : il faudra choisir intelligemment entre les différents pouvoirs, chacun débloquant avec l’expérience d’autres pouvoirs plus ou moins intéressants selon la façon dont le personnage est joué. Entre les attaques frontales, les protections et pour soi et ses coéquipiers, les debuff (la faculté d’affaiblir ses adversaires) et quelques particularités propres à chaque mutant, il sera important de bien choisir comment répartir ses points d’expérience. Du même coup, on construit ses équipes de façon différente, privilégiant ainsi la complémentarité et plus seulement l’attaque.
Une partie de ce qu’on perd en immersion à cause du scénario est rattrapé par la proximité avec les comics, les caractéristiques de chaque personnage jouable se rapprochant plus encore de ce qu’ils sont dans le comics. Un bon point pour Raven Software.

Quelques mots sur la version PSP avant de conclure. Le jeu est identique aux versions console de salon, à quelques différences près. Graphiquement, c’est un peu moins joli forcément mais surtout, beaucoup plus sombres. On ne voit parfois tout simplement pas les ennemis arriver ou certaines parties du décor qui nous empêche d’avancer. Assez rageant, surtout que la caméra n’est pas aussi simple à repositionner qu’avec une manette.
Autre point noir, les temps d’accès aux écrans d’option sont assez longs et la PSP mouline pas mal avant de permettre d’upgrader ses personnages par exemple. Un défaut qui nuit au confort du gameplay, ce qui est d’autant plus dommage que pour le reste, la transposition est impeccable.

Pas trop de surprises, "L’Avènement d’Apocalypse" est le digne successeur de X-Men Legends. Malgré quelques améliorations significatives au niveau de la profondeur du gameplay, on perd un peu en immersion à cause d’un scénario trop linéaire. Graphiquement, le soft n’a pas bougé (pour le meilleur et le moins bon) et reste un chouya confus. Le plaisir est toujours là même si malgré l’aspect RPG renforcé on reste un peu sur sa faim quand on a réellement apprécié le premier épisode. Ceci dit cette deuxième mouture a toujours amplement les qualités requises pour faire partie de votre ludothèque !
[url=http://www.myspace.com/lagebete2]"L'Age Bête Ne Passera Pas" Radio Show[/url]

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité