Castlevania - curse of darkness (PS2/Xbox)

Attention, ce forum est exclusivement réservé à vos tests des jeux du moment ! A vous de jouer les journalistes
spécialisés en rédigeant votre propre commentaire et en donnant une note sur 20 à chaque jeu. Pour faciliter la
consultation, merci de ne faire qu'un seul "Topic" pour le même jeu (si le jeu que vous avez testé a déjà été testé par
un autre, placez votre test derrière le sien dans son Topic en cliquant sur "Reply", et non en créant un nouveau
Topic).
Répondre
THROUD LE BARBARE
Messages : 108
Enregistré le : 06 mai 2004, 11:17
Localisation : Angers

Castlevania - curse of darkness (PS2/Xbox)

Message par THROUD LE BARBARE » 07 nov. 2005, 12:29

Image

Apres un épisode tres bon mais souffrant des quelques petites lacunes sur PS2 avec "Lament of innocence", voici à peine deux ans plus tard un nouvel opus de Castlevania qui ne va pas manquer d'interresser les adeptes de cette saga qui figure parmis les plus vieilles du jeu video.


Image

La galette demarre et on obtient une splendide video d'une minute finissant par l'image que vous voyez juste au dessus, ça en jette un peu au point qu'on se dit qu'on a envie de s'y mettre. Resituons un peu l'histoire. Le jeux se déroule en 1479 soit 3 ans apres la mort de Dracula par Trevor Belmont dans "Castlevania III : Dracula's Curse", le jeu preferé d'IGA (Koji Igarashi) , un des tous premiers épisodes développés sur NES.

Voici un resumé de tous les episodes sortis et leur chronologie, (au passage, je remercie le gars qui s'est pris la tête a faire l'inventaire, c'est pas moi qui l'ai fait, ca vient de http://castlevania02.skyblog.com/ )

Castlevania : Lament Of Innocence
1076
Léon Belmont
Playstation 2 en 2003

Castlevania : Legends
1450
Sonia Belmont
Game Boy Color en 1998

Castlevania 3 : Dracula's Curse
1476
Trevor Belmont
NES en 1990

Castlevania - Curse Of Darkness
1479
Hector
Playstation 2 en 2005

Castlevania Adventure
1576
Christopher Belmont
Game Boy en 1989

Castlevania Adventure 2 : Belmont's Revenge
1597
Christopher Belmont
Game Boy en 1991

Castlevania
1691
Simon Belmont
MSX en 1986

Castlevania
1691
Simon Belmont
NES en 1987

Haunted Castle
1691
Simon Belmont
Arcade en 1988

Super Castlevania 4
1691
Simon Belmont
Super Nintendo en 1991

Castlevania Chronicles
1691
Simon Belmont
Playstation en 2001

Castlevania 2 : Simons's Quest
1698
Simon Belmont
NES en 1988

Castlevania : Harmony Of Dissonance
1748
Juste Belmont
Game Boy Advance en 2002

Dracula X : Rondo Of Blood
1788
Richter Belmont
PC Engine en 1993

Dracula X (Castlevania 5 en Europe)
1788
Richter Belmont
SuperNES en 1995

Castlevania : Symphony Of The Night
1797
Alucard
Playstation et Saturn en 1997

Castlevania : Circle Of The Moon
1830
Nathan Graves
Game Boy Advance en 2001

Castlevania : Legacy Of Darkness
1844
Cornell
Nintendo 64 en 1999

Castlevania 64
1852
Reinhardt Schneider/Carrie Fernandez
Nintendo 64 en 1999

Castlevania : Bloodlines
1917
John Morris/Eric Lecarde
MegaDrive en 1994

Castlevania : Aria Of Sorrow
2035
Soma Cruz
Game Boy Advance en 2003

Castlevania : Dawn Of Sorrow
2036
Soma Cruz
NintendoDS en 2005


Donc, en ce qui concerne Curse of darkness, l'histoire est la suivante. Hector et Isaac sont deux hommes qui ont vendus leurs services à Dracula pendant sa dernière resurection : ils sont des forgerons capables de créer des démons ! Cependant, après la défaite de Dracula, Hector a décidé de rentrer dans le droit chemin. Ceci n'est pas au goût de son compère Isaac et pour la peine, il va tuer la dame de Hector en espérant que sa haine le fera revenir vers le mal. Hector part donc se venger... Il devra donc parcourir le chateau pour retrouver tous ses pouvoirs perdus et enfin pouvoir terrasser Isaac.

Image
Donc lui c'est Hector, au dessus!



Image
Et donc lui, c'est Isaac.



Le troisieme élément du jeu est bien entendu, comme dans tous les Castlevania, le chateau. Le genre de chateau ou on a pas trop envie d'aller passer la nuit quand on est tout seul dans la nuit et qu'il pleut avec de l'orage et des eclairs et tout, et tout. Dailleurs, c'est plutot pas de chance car pour se venger d'Isaac, il faudra d'abord recuperer ses pouvoirs et ceux-ci se trouvent justement eparpillés dans ce meme chateau... coup de bol, quand même, non ?

Image


Bon le decors est posé, reste à voir le lot de nouveautés de ce Castlevania. D'abord on constate directement que le plus gros probleme de "Lament of innocence" est corrigé grace à un nouveau moteur graphique, vous l'aurez deviné, il sagit de la camera qui est desormais parfaitement mobile et même diablement rapide alors qu'on devait se contenter d'une camera semi-fixe auparavant, du coup, la prise en main devient tres efficace meme s'il n'est pas toujours évident de combattre avec la touche carré en meme temps qu'on bouge la camera avec le stick droit. Heureusement elle se place un peu toute seule discretement quand même. Etant donné que la caméra est de loin la chose la plus difficile programmer dans les jeux en 3D, on peut dire que le pari est réussi de ce coté.

Image

Passons aux commandes , Hector frappe avec la touche carré, il saute avec la touche croix et fait un coup final, ouvre des portes et interragis avec l'environement grace à la touche rond. il peut aussi se metre en garde avec la gachette R1, les deux sticks analogiques servant à deplacer le personnage et à bouger la camera. Pour l'instant on a que ça pour jouer. La touche select permet de visualiser la carte qui est exactement la meme que dans lament of innocence, la touche Start accede au menu principal du personnage.


Image

Dans le menu, au depart, la plupart des options sont grisées et elles apparaitront au fur et à mesure du jeu en fonction de l'exploration et surtout des objets et des pouvoirs que vous trouverez, par exemple il faudra trouver un certain objet pour pouvoir acceder au bestiaire (en image ci-dessous), les fiches des monstres rencontrés nous donnent alors une mine d'informations, notement les objets que laissent les monstres en mourrant, ce qui sera tres utile pour la suite lorsque vous devrez forger vos armes pour en avoir de meilleures.


Image

Dans le menu principal on retrouve sans problemes les rubriques items, equipements etc ainsi que d'autre plus etranges comme Summon.


Image

Une des nouveautés principale de cet episode est justement d'etre accompagné d'un Innocent Devil ("I.D" comme il l'appellent), il sagit d'un créature dotée de pouvoir particuliers qu'on va invoquer (dans Summon) , certaines ont des pouvoir de guerison, d'autre des pouvoirs de combat etc... l'avantage c'est qu'elle peuvent en une pression sur la touche flechée du pad se metre en mode automatique ou en mode command (c'est vous qui gerez ses pouvoirs), on reste generalement en automatique sauf endroit particulier. Pour utiliser les pouvoirs des I.D la creature doit utiliser des coeurs, là aussi, les coeurs c'est comme les pieces d'or c'est un element crucial de Castlevania, on en trouve un peu partout generalement en tuant des monstres. Les I.D gagnent des niveaux en meme temps que vous quand vous les avez invoqués pour devenir de plus en plus forts, il changent meme de forme physique grace à des "gemmes d'evolutions" qu'on recupére de la meme façon que les coeurs ou les materiaux.


Image

Apres quelques piéces plutot habitées, quelques "level up" à force de tuer des monstres et un peu de temps à explorer on fini par obtenir le pouvoir de forger ses armes avec les materiaux qu'on a trouvé, cetrains sont plus rares que d'autre et les materiaux dependent completement des monstres que vous abattez, par exemple tuer un chevalier en armure vous donnera une chance d'obtenir de l'aluminium... c'est tout simple ! Il est alors possible d'utiliser le menu "combine" et ameliorer armes et equipements. On trouvera aussi un magasin ou on pourra acheter ce qu'il manque à l'equipement d'Hector, en revanche il est interdit de draguer la tenanciére de l'échope, si elle est vraiment tres jolie, elle semble cacher des choses et etre une sorciére...


Image


Le debut du jeu est vraiment tres facile, il faudra vraiment etre manchot pour perdre dés le debut, ici, pas de didacticiel comme dans "Lament of innocence", la simplicité fait office d'apprentissage. Dailleurs on commencera dés le debut par trouver une piece de sauvegarde. Hector s'assoit sur un trône magique et HOP ça sauve la partie. Magieeeeee !


Image


Pour les combats, il faut avouer que la maniabilité est vraiment tres bonne, les coups sortent tout seul , la rapidité du personnage est parfaitement dosée et il faudra un bon timing pour declencher les attaques finales ou meme voler un objet à un monstre en appuyant au bon moment sur la touche rond. Le principe reste le meme, les monstres réapparaissent à chaque nouvelle entrée dans la piéce, sauf la premiére fois ou il faudra imperativement terrasser tous les monstres ou resoudre l'enigme pour que la sortie soit accessible.


Image

Bien sur comme d'habitude, chaque monstre est particulier, ils ont tous un point faible et tous un style d'attaque different d'où l'utilité du bestiaire pour se familiariser avec.


Image

Un autre grosse nouveauté de cet episode est le combat en exterieur, bien que l'exterieur soit géré par le jeu comme une piéce à part entiére, ça ajoute un peu d'air à ce titre qui pour l'instant n'est plutot pas mauvais.

Graphiquement, le jeu comble son manque de qualité technique par son style gothique et classieux, l'immersion est suffisante est tres renforcée par la musique. De nombreuses astuces masquent un peu la platitude de certaine textures comme un leger effet brouillard ou des reflets et des lumieres bien placées. Si les gars de Konami Computer Entertainment Tokyo ne sont pas forcément des betes en texturing, ils atteignent la quasi-perfection en ce qui concerne le character design et le style. Les videos sont, elles, bluffantes, rien que celle du debut vous donne l'eau à la bouche. Tous les monstres sont parfaitement modelisés et surtout parfaitement animés dans les niveaux et aussi dans les combats, on ne pourra que remarquer en revanche que si le foulard qui pend à la taille d'hector est bien animé pour donner l'impression de mouvement, les cheuveux de ce même Hector, eux sont plutot rigides. Ajoutons a cela que le tout est d'une parfaite fluidité, aucune saccade n'est à deplorer et la rapidité du jeu est parfaite. Peu importe, le but d'un castlevania n'a jamais été d'etre une vitrine graphique.

Image

La musique du jeu est tres importante, elle fait partie integrante du decors et elle est generalemnt adaptée avec soin. Dans Curse of darkness on entendra des melodies dont on se souviendra encore une fois, melant symphonie et techno voire quelque note de hardrock bien dosées. Il est difficile de parler de musiques alors que je n'en suis qu'a 20 pourcent du jeu alors je prefere vous laisser vous procurer la bande originale du jeu, sachez que personnelement, je la trouve tres bien pour l'instant, au debut du jeu c'est un bon moment la meme musique dans les niveaux alors on est content d'avoir la seconde et la ca devient vraiment prenant.


Mon avis personnel:

Si ce castlevania ne brille pas par ses graphismes, la noirceur de son scenario, son ambiance, ses personnages et la clarté de son gameplay sont autant d'elements qui en font tres bon jeu. Joussif à souhait, rapide, instinctif, il est difficile de lacher la manette tant on est porté par le jeu. Bien que je dise que les grahismes ne soit pas top, ca ne veut absolument pas dire que c'est moche non plus, au contraire. Il y avait bien longtemps qu'on avait eu un BON castlevania et surtout en 3D, je pense que dans tous les essais de cette saga en 3D, celui est de loin le plus abouti et le plus réussi.

A vos manettes !

Image






Je ne metrais pas de note a ce jeu non plus, c'est plutot a vous de la metre.
(Merci à gamespot pour les screenshots, retrouvez ce tests ainsi que d'autre sur mon blog http://throud.over-blog.com . Et monsieur l'administrateur de ce forum, sachez que j'hebrerge moi-meme les images donc je ne surcharge pas votre serveur... merciiiiiiiiii !)

THROUD LE BARBARE (j'y retourne...)
-------------------------
THROUD LE BARBARE
2 cerveaux , 1 muscle
-------------------------

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité